• FC GwaGwa : 49 ans déjà!!!

    17 février 1966 - 17 février 2015 :

    Le FC GwaGwa - 49 ans déjà ! Qui pouvait y croire ? 

    Le 17 février 1966 fut un jour comme tous les autres. Pourtant, ce samedi-là, réputé jour de repos où les enfants s’adonnent à toutes sortes de distractions que j’avais franchi le rubicond en prenant en mains les rênes des commandes et la direction de l’équipe des Jeunes GwaGwa de Ntualani Simon alias Du sang, Jojo Paul Mandiki Bin Luyeye et Kondua Samson dit Major, ces trois enfants terribles du Quartier Nsinga Kuanga. Au moment où nous avions pris cette décision, personne ne pouvait parier ou miser un seul penny sur l’avenir de cette équipe, ainsi que ce parcours élogieux que le destin avait tracé en notre faveur.

    Je me rappelle encore de cette journée comme hier, mais aussi et surtout de cette rencontre qui avait opposée sur le terrain du marché, situé en face de la paroisse catholique Sainte Thérèse, à l’actuel emplacement des bureaux de l’INSS, le FC Jeunes GwaGwa au FC Jeunes Natal, match qui se solda sur une belle victoire des amis de Du Sang sur le score de 2 buts à 0.

    Etant moi-même un pur produit du Quartier Natal, c’est ce jour que j’avais eu le courage de m’affranchir de la tutelle de Mambuene Parangle, notre Vieux du quartier et de commencer à voler de mes propres ailes. Cet après-midi avait marqué à jamais un tournant décisif dans notre vie de baroudeur et de cette équipe qui nous a propulsé au devant de la scène sportive à Thysville et dont les premiers joueurs et supporters furent une bande des copains (des grands frères avec leurs petits frères, ainsi que des amis) résidant tous dans le périmètre du Ciné Espérancia (ex. Kiakia bar) qui abrite aujourd’hui le Centre culturel Français de Mbanza Ngungu. C’est ce noyau de base constitué de Du Sang, Jojo Mandiki avec ses frères Akim Mata et Celos, Kondua Major et son frangin Pakota, Nzoayaya Saxo, Jean Lumingu Jelem et Lagho, Bernard, Mpembele, Ndombele Nguelos et Dakar, Debandi, Mizele Lobeya, Nlandu et Nekadio Emmany Bill, Lumfuankenda Alphaco, Kimfuta Jean Racky, Kalaka Basile Physicien, Nkuanza D’hara, Antoine Kapita dit Bicorro et Tarzan Nkembo a Nza, Kumbesa, Kimbongila, Jacques Malauka et Ruffin Alhazani, Mon Fils, Maïs, Symbad, sans oublier La Reine Mvuti, Issala et autres Agnès Pepo qui furent tous à l’origine d’un succès fou et d’une aventure footballistique qui dure de manière ininterrompue depuis 49 ans. Beaucoup de nos anciens compagnons d’infortune ne sont plus de ce monde. Paix à leurs âmes ! Quant à ceux qui poursuivent leur bonhomme de chemin, qu’ils soient fiers et honorés pour la confiance qu’ils avaient placés en notre modeste personne. Que  toute la gloire et tous les honneurs qui retombent aujourd’hui sur nos épaules en cette journée commémorative soient considérés comme la juste récompense de tous ses efforts consentis par les uns et les autres.

    Très prochainement, nous allons publier pour la postérité, un ouvrage qui va vous raconter cette merveilleuse épopée qui vous aidera à découvrir une partie de l’histoire glorieuse de notre cité.

    GwaGwa, c’est notre famille.

    GwaGwa, c’est le symbole et la référence de toute une communauté.

    Que vive le FC GwaGwa

    Que vive le football ngunguois.