• De source digne de foi, nous avons appris que tout Mbanza Ngungu, mobilisé comme jamais, a rendu à notre aîné, les hommages qu’il méritait. En jargon local, on m’a confirmé que Mbuta Muntu wa tomene ziama. Dans un premier temps il a fallu harmoniser les points de vue de la famille, d’une part, qui n’avait pas envisagé que le corps passe nuit à Mbanza et des bisimbis, d’autre part, qui tenaient à pleurer leur frère. Le compromis avait pu être trouvé en ce sens que la famille organisait le vendredi une veillée, sans le corps, et que d’autre part, elle s’engageait  à ce que le corps arrive à Mbanza le samedi le plus tôt possible et qu’il parte à Ngandu le plus tard possible. Ces deux engagements ont pu être respectés à la satisfaction générale. La dépouille mortelle est effectivement arrivée à Mbanza Ngungu à 12h30 et a pu être exposé devant l’hôtel Makani pour être levé à 16 heures. C’était une grande réussite dans la mesure où tous les mpala za mpu étaient présents. Témoignages poignants de Mayayila, Président des Notables de Mbanza Ngungu, de Papa Yorgho, qui a parlé au nom de la jeunesse, du Pasteur Boly, un ami de la famille qui passait pour un des confidents du Vieux, ainsi que de plusieurs anonymes. Il y a lieu de noter en ce qui concerne plus particulièrement l’ancêtre Wete alias Papa Yorgho, il a profité de cette circonstance pour demander pardon au Vieux au nom de tous les ngunguois qui vaient participé au pillage des biens de ce Vieux Kisimbi. Cet évènement a été retransmis en direct à la télévision. C’est du jamais vu à Thysville. Plusieurs ngunguois, toutes générations confondues ont accompagnées le corps du défunt, parfois à bord des moyens de fortune jusqu’à NGANDU, son village natal. Ici également, ce fut une réussite et c’est au Pasteur Boly que reviendra l’honneur de dire le dernier sermon, parce que celui-ci était l’un des serviteurs de Dieu présent sur le lieu qui était le plus proche de l’illustre disparu. Les Bambuta voulaient que son sermon fasse ressortir dans ses grandes lignes la vie du défunt. Déo Nkusu, le vice Gouverneur, les Ministres provinciaux Mbedi ya Kitembedi,  Kinkela Mpitu et Ngina Ye Vuvu,  ainsi que le député provincial Atou figuraient pour la partie politique parmi les personnalités les plus marquantes présentes en ces lieux.

    La seule note sombre qui a interpellé plusieurs personnes qui ont été à Ngandu est l’abandon et la détérioration de l’œuvre bâtie par Mbuta Kisombe, faute de continuateur et d’un enfant qui a la même vision que celui que le commun des mortels désignait sous le sobriquet de Etats Unis, c'est-à-dire la grande puissance des Cataractes.

    A chacun son tour dirions-nous. Une page est tournée. Vive le guerrier !

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique