• Questions à Mbuta MANSEVANI

    A ce jour, une semaine après le lancement de mon blog et au regard des éléments que vous de mettre à notre disposition, je viens d'enrichir mes connaissances sur certaines choses que je comprenais à demi mot sur notre cité. Je vais mettre mon prochain séjour à Thysville pour rencontrer et bavarder avec quelques aînés que je vais rencontrer sur place et qui pourront m'éclairer davantage sur certains sujets intéressant notre terroir. Etant un férus du ballon rond, je réserverai une place importante aux activités sportives. C’est à ce titre que j’aimerai savoir si tu as connu Ernest Mbaki Tanzi alias Biola, le premier joueur de football du cru formé à Thysville, ancien gardien de buts de l'Amicale qui a joué dans le FC Union Infanterie de Léo. Celui-ci travaillait à l'Otraco avant de se faire engager à la Chanic à Kinshasa. Il semble qu'à cause de la présence de Nsibu alias De La Fufu qui trônait comme dernier rempart au sein des Diables Rouges, celui-ci n'a pas accepté de jouer le rôle d'éternel réserviste. En conséquence, il s’est  affilié dans l'Amicale. 

    Pouvez-vous me parler de Papa Ndongala Victor alias Locomotive et de Mpila Antoine "Mfumu a Mpa", tous les deux anciens joueurs vedettes des Diables Rouges. J'aimerai avoir une recommandation de votre part pour rencontrer votre cousin du Camp Kauka. Lui qui a séjourné au camp Albert Tncien gardien de buts de l'Amicale qui a joué dans le FC Union Infanterie de Léo. Celui-ci travaillait à l'Otraco avant de se faire engager à la Chanic à Kinshasa. Il semble qu'à cause de la présence de Nsibu alias De La Fufu qui trônait comme dernier rempart au sein des Diables Rouges, celui-ci n'a pas accepté de jouer le rôle d'éternel réserviste. En conséquence, il s’est  affilié dans l'Amicale. 

    Pouvez-vous me parler de Papa Ndongala Victor alias Locomotive et de Mpila Antoine "Mfumu a Mpa", tous les deux anciens joueurs vedettes des Diables Rouges. J'aimerai avoir une recommandation de votre part pour rencontrer votre cousin du Camp Kauka. Lui qui a séjourné au camp Albert Thys de Nsona Nkulu pourra m'édifier sur certaines choses.

    A propos des soins médicaux, comment cela se passait-il à votre époque. Quels sont les premiers assistants médicaux congolais que vous avez connus à Thysville.

    Quid de l'hôpital Président Charles?

    A titre personnel, j'aimerai savoir si vous avez connu Maître Gérard Dokelo à l'Ecole Primaire Sainte Thérèse et/ou Papa Nsilu au couvent des sœurs. Tous les deux doivent être originaires de Songa. De quel Songa? Je ne peux pas vous le confirmer. Sinon, je suis obligé de vous avouer que mon père qui fut Clerc Gérant aux ETS LUCAS, un sujet portugais qui avait deux magasins, l'un en ville derrière la SEDEC, et l'autre à Nsona Nkulu, nous  a fait visiter votre contrée à plusieurs reprises durant certaines vacances. Mon grand frère et moi, on l'accompagnait pour lui servir d'aide magasinier à bord de la camionnette de leur société. Ainsi, on était devenu des habitués des marchés de Songa Mani, Mbemba et Songa Lumueno. Je ne me rappelle plus, quelle Songa est frontalière avec l'Angola, car il y avait un poste de douane dans un de ces villages.

    Voilà des éléments à exploiter et qui pourront engendrer un article dans lequel vous pouvez expliquer la manière dont plusieurs jeunes, nés dans des villages situés à plusieurs dizaines de kilomètres de Matadi, Mbanza Ngungu ou Kimpese ont eu la chance d’étudier dans des bonnes écoles. Le Bas Congo qui disposait d’un réseau routier de très bonne qualité fut un contrée où les rotations des véhicules des commerçants étaient permanentes, ce qui facilitait le déplacement des élèves...

      

    Réponse de MBUTA MANSEVANI

    Je cherchais le nom de Mbaki Ernest. car, je ne le retrouvais pas. Effectivement, tout ce que tu as dit de lui et de Nsibu est vrai. Je l'ai personnellement rencontré à Kinshasa lorsqu'il a joué pour le F.C. Union Infanterie puis qu'il est ensuite devenu un des dirigeants de ce club. Il y a y a eu aussi Jean-Pierre Mandombe. Il était de teint foncé, mince et grand de taille. Il a eu quelques démêlés avec la police belge parce qu'il était très turbulent. Il était gaucher. Son père, Joseph Makuila habitait le camp Thys. Ce fut un parent éloigné de ma mère Thérèse Nsemba, ma mère. Sa mère était du Haut-Congo ou de l'Équateur. Lui aussi avait déménagé à Kinshasa et joué pour le F.C. Union. Il y a eu aussi plus tard un autre excellent gardien des buts. Je crois qu'il s'appelait Élastique. Je l'ai souvent rencontré personnellement à Kin. Il était Mundibu. Il y a eu aussi un joueur qui avait subi une vilaine fracture au stade de Mbanza-Ngungu. Il était Mumboma. Je ne connais pas l'histoire de l'hôpital Charles. Je sais seulement qu'il y eut un médecin-chef qui s'appelait Docteur Renard. Il était l'ami de mon père. C'est d'ailleurs dans cet hôpital que mon père a été soigné lorsqu'il est tombé dans son coma de dix jours.

    Voici le numéro de ma cousine Marie Ndendomo. Elle est la soeur de mon cousin Ambroise Fukilua. Elle habite Mbanza-Ngungu. Tél. 815121011.

    Pour ma sœur Cécile, contacter sa fille Marthe- Tél.98230655. 

    Mon père est de Songa-Lumueno; ma mère de Kizoladio alias Mvelezi. Je croyais que tu voulais juste reconstituer l'histoire de Mbanza-Ngungu? Je vais essayer de parler de mes souvenirs d'une partie du Bas-Zaîre dans mon prochain article. Voilà! Je te souhaite bonne chance!

     

     

    Quelques précisions

         - Elastique, de son vrai nom Maleta fut un des meilleurs goals keepers que nous avons eu à Thysville. Il avait débuté sa carrière au sein du FC Antwerp de Vieux Ngobila en compagnie de Zangilu Kalambayi, Libuana, Nkunga etc… Elastique, si je ne me trompe pas, il fut de nationalité angolaise (muzombo).

    - Le joueur Mandombe du FC Amicale a eu un enfant que plusieurs ngunguois ont connu sur l’avenue Thys. Ce garçon portait le nom de son père MANDOMBE. Il fut le neveu de Mupepe Muble, Papa Ali et autres Foreman…

    - Dans ma petite enfance, j’ai connu deux joueurs qui ont connu des vilaines fractures au cours des rencontres de football. Il s’agit de Rabot qui doit être un cousin à Crispin Lukoki. Défenseur de l’Amicale, cet accident mit  brutalement fin à sa brillante carrière. Celui-ci fut un muntandu. Le deuxième fut un Manianga mieux identifié sous le surnom de Motara. Lui aussi fut un défenseur de grande classe. Il était le capitaine des Diables Noirs